MUES

empreintes de femmes

Installation plastique et sonore

 

 

50 empreintes de corps de femmes

Des peaux de plâtre qui se jouent de l'absence.

Des bribes de leur histoire dans l'éclat de leurs voix.

 

Une série de corps suspendus qui raconte l'existence des femmes.

 

Dans l’héritage de mes arrières grands-mères se trouvait ce qu’elles me confiaient à la fin de leur vie comme un trésor : des mètres et des mètres de dentelles claires.

 

Mémoire de femmes, legs sans doute d’un féminin sensible qui s’exprimait dans le goût des parements et dans la charge particulière d’agrémenter leur corps et leur maison, mais legs aussi à mes yeux d’un conditionnement au féminin.

 

Je caresse ces dentelles dans le sentiment bien vivant d’un désir et d’un secret partagé sans un mot avec ces femmes d’hier. Secret qui me relie et m’enferme.

 

Je sors le trésor familial de la sphère privée pour saisir des empreintes de femmes d’aujourd’hui. Je les questionne. Je les expose. Transgression et hommage tout à la fois.

 

MUES est une exploration et l’installation évolue au fil de mes échanges avec les femmes qui se prêtent à l’expérience de l’empreinte.

 

A Tours, elle est le fruit d'une residence de création partagée avec Frédérique Menant, ma soeur, cinéaste, et avec des femmes accompagnées par l'association Joséphine.

 

Assistante Véronique Symon

Conseil et soutien technique Natalie Croiset

Chargé de production Yves Bellenand / ELEMENT TACTILE

 

Mues a reçu le soutien de :

La Région Centre-Val de Loire, La mairie de Paris, La mairie du 12eme, La région Ile de France. Le festival 12X12. Le cent ECS, Matière Première, Gwl graphisme, Mémoire d'Images , L'association Joséphine,  Arcades Institute, ETRC, L'ETNA.

 

 

 

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

MUES / LES HIVERNALES / 2013

Festival 12x12 – Parc floral de paris – 26 septembre au 7 octobre 2012

Festival elles résistent - La parole errante – Montreuil (93) - 8 au 15 octobre 2012

5eme printemps de la sculpture – Saint-Ambroix (30) - du 8 au 20 mai 2013

Le point k – Saint-Raphaël ( 83) - 11 juillet au 18 août 2013

Lambesc (13) – 23 juillet au 2 août 2013

Les Hivernales – Montreuil (93) - novembre 2013

Arcades Institute – Tours (37) – 13 au 21 février 2015

 
Mues est une exploration.

 

L'expérience de l'empreinte à laquelle j'invite les femmes se veut une expérience symbolique de mue, une tentative de saisie et de mise à distance d'une part de soi, une quête de liberté.

Il s'agit d'interroger ensemble les représentations du féminin et la façon dont nous les avons intégrées dans nos esprits et dans nos corps.

 

Le moment de la saisie de l'empreinte, parce qu'elle est réalisée avec des femmes qui ne sont pas des modèles, est une expérience extrêmement forte et souvent libératrice d'une parole. Échange intime autour de ce qui nous fait « être », nous parlons de nos ressentis, de ce qui nous contraint, ou nous réjouis, de ce que nous acceptons ou refusons. Qu'il s'agisse d'histoire familiale, de souvenir d'enfance, de regard sur le monde, elles me parlent d'une mémoire inscrites en elles.

C'est une parole à la fois anecdotique et personnelle, une parole sur le corps, sur l'émotion du corps.

 

J'avance avec elles dans cette quête de perception sincère pour donner de la place à ce qui est conservé dans nos mémoires, et dont il n'est pas fait état. Raconter enfin un ressenti trop rarement reconnu.

 

L'exposition d'empreintes volontairement fragmentaires et leur mise en espace par des jeux de suspension se veut une invitation à cette prise de conscience. Un état des lieux de nos silences inaperçus.

 

En 2012, 25 empreintes sont réalisées dans le cadre d'une résidence au Cent E.C.S., à Paris.

 

En 2014, 10 empreintes sont réalisées à Arcades Institute à Tours, dans le cadre d'une résidence financée par la région centre-val de Loire, avec des femmes en difficulté soutenues par l'association Joséphine.

 

48 empreintes composent actuellement Mues

 

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

MUES / PARC FLORAL DE PARIS / 2012

 

Edition

Mues Empreintes de femmes

Mues, empreintes de femmes

Nathalie Menant

sept 2013, 15X21, 48 pages, broché

Présence en creux, les mues révèlent ce que nous sommes, ce que l'on vient laisser de soi, mais aussi ce que nous étions et qu'il nous faut peut-être abandonner pour avancer plus libres. L'oeuvre se construit de rencontres.

Corps saisis dans le plâtre, mues exposées au parc floral, impression et propos recueillis durant les prises d'empreintes... Le livre restitue ma démarche et donne un aperçu sensible de cette création.

 

paiement paypal et cartes bancaires

prix 12 euros

port + 1,50 euros

 

 

Rencontre avec Nathalie et Frédérique Menant

2015

4:25 min

Couleurr / N&B /French

TV Tours

2015

1:59 min

Couleur /French

Portrait de l'artiste Nathalie Menant, actuellement en résidence à l'Arcades Institute du Vieux Tours. 
Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages

France 3

2015

1:59 min

Couleur / french

Comment reprendre confiance en soi et accepter son corps après un accident ou une maladie ? Une plasticienne a réalisé des moulages en plâtre et en dentelles de certains de ces corps, qu'elle expose à Tours

Please reload

   so you art   

   CulturLib.   

   L'éditrice   

MUES / ARCADES INSTITUTE / 2015